Plateau Mont Valerien


  • Accueil
  • > Archives pour février 2013

Lettre d’information « La Valérienne » N°10 –Janvier 2013

Compte-rendu du conseil de quartier

Les habitants ont afflué en nombre pour ce premier conseil de quartier de l’année après six mois de vacance de cette agora de quartier. Plus de soixante-dix (70) personnes ont pris place dans la salle de quartier du Mont Valérien.

Madame Garel, responsable de l’animation du conseil de quartier, conseillère municipale mais aussi présidente de l’OMHLM de Nanterre a ouvert la séance en présence de monsieur Bruno Chanut, conseiller municipal délégué aux transports et monsieur Marc Vignau maire adjoint délégué à l’aménagement et à l’urbanisme. Monsieur Didier Debord maire adjoint, délégué à la gestion de l’espace public annoncé, s’est fait porter pâle.

La responsable de l’animation du conseil de quartier ouvre la séance par un point sur le chantier Leclerc.

Dix minutes d’explications techniques et d’ordre pratique qui n’ont visiblement pas emballé le public, puisque le premier intervenant dans le public a directement embrayé sur le projet immobilier de la rue Philippe Triaire. Ce projet inquiète les riverains par son emprise et par son architecture, sujet à caution.

Intervention du président de l’association ADIHQ/Plateau Mont Valérien :

Mesdames et Messieurs, bonsoir.

Permettez-moi de vous présenter au nom de l’association que je préside, mes meilleurs vœux à vous et à vos proches ainsi qu’à notre quartier pour moins de béton et moins de tracas administratifs.

Une fois, n’est pas coutume, je voudrais commencer mon intervention par une fable d’Antoine Houdar de la Motte…et intitulée :

« Les amis trop d’accord »

C’est un grand agrément que la diversité

Nous sommes bien comme nous sommes

Donnez le même esprit aux hommes

Vous ôtez tout le sel de la société

L’ennui naquit un jour de l’uniformité

Le pavillon est un rêve indépassable, la promesse d’un « chez soi » et valant toutes les concessions et les sacrifices. Quand on part d’un PLU bidouillé qui permet par astuces cumulées de construire tout et n’importe quoi. Tout le monde aura compris que la représentante de la municipalité considère que certains de ces « indigènes » que nous sommes, résidents actuels de cette zone pavillonnaire, sommes pas fichus de penser par nous-même à l’évolution de notre habitat…c’est très plaisant.

Huit ans après le lancement du Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU), la mixité sociale peine à s’imposer dans les quartiers et les  objectifs sont revus à la baisse, selon Yazid Sabeg, président du CES/ANRU (2 avril 2010).

Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent, la municipalité excelle dans l’enfumage et le mensonge, on nous ment tout le temps. Dernière épisode, un projet immobilier est programmé au 13-21 rue Philippe Triaire, il a été présenté succinctement au cours du conseil de quartier le 24 mars 2010 et où on nous parlait d’un immeuble R+2 et 8 à 10 logements. Aujourd’hui, c’est 14 logements qui sont projetés et un étage supplémentaire (R+3). Si cela, ce n’est pas du mensonge et de la mauvaise foi, c’est à ne rien comprendre au comportement ambivalent, ambigu des élus de la République.

De par sa fonction de présidente de l’Office Municipal de l’Habitat à Loyer Modéré (OMHLM), madame Garel est juge et partie, elle agit comme un véritable potentat et malheur à celui qui s’oppose à son moindre caprice.

Concernant le lieu de déroulement du conseil de quartier, la municipalité joue dans le registre du cynisme en ignorant une frange conséquente de la population du Plateau, en effet, l’alternance de la tenue du conseil du quartier n’est plus d’actualité depuis plusieurs années et les personnes à mobilité réduite, habitant Le Plateau ne peuvent plus se déplacer à la salle de quartier du Mont Valérien. On prive ainsi les citoyens de ce quartier d’un lieu de débat et d’échanges.

J’ai également abordé un certain nombre de problèmes inhérents à la rue du tir au Plateau. L’espace public est phagocyté, cannibalisé par un atelier de carrosserie qui s’est approprié les emplacements de stationnement pour garer les voitures accidentées en attente de réparation. La rue du tir est une voie à unique et la vitesse est limitée à 40km/h, or, on constate quotidiennement que les véhicules ne respectent pas la réglementation et on assiste à des gymkhanas et on relève des vitesses supérieures à 70km/h. Ce problème de vitesse excessive se pose également dans la rue Romain Rolland et dans bien d’autres voies.

Les riverains s’inquiètent du sort réservé au terrain situé 55, rue de Garches…réponse évasive de l’élue, tout comme pour le réaménagement de cette même rue qui pose problème depuis sa rénovation.

Un intervenant a pointé du doigt la place réservée aux autolibs au détriment du stationnement, corollaire de la densification effrénée du quartier.

La circulation, les transports et le stationnement ont été largement évoqués en attendant la reprise et l’aménagement de l’avenue Georges Clémenceau pour une affectation intelligente de cet axe routier important qui doit subir une mue complète.

Le problème des voitures-ventouses ou abandonnées a également été évoqué et des suggestions ont étaient avancées en faisant intervenir les agents verbalisateurs de la ville avec des pouvoirs étendus afin de verbaliser ou faire enlever ces épaves.

Les riverains de la rue Philippe Triaire, impacté par le projet de construction d’un immeuble HLM ont maintenu la pression afin que l’office revienne au projet initial et respecte les engagements pris, cela a donné lieu à un échange vif pour trouver une issue à minima. En fin de réunion la responsable de quartier nous donne gain de cause et consent à revenir au projet présenté lors du conseil de quartier de mars 2010

On peut d’ores et déjà saluer la pugnacité des riverains, aidés en cela par notre association et quelques acteurs locaux qui nous ont fait bénéficier de leur précieuse expertise.

La réunion s’est achevée fort tard avec la promesse de rétablir l’alternance de la tenue du conseil de quartier entre les deux entités Plateau et Mont Valérien.

Vous êtes de plus en plus nombreux à rejoindre notre association et vous intéresser à ses activités et à ses actions sur le quartier.

Adhérez et faites adhérer vos voisins et vos proches

Preuve qu’une alternative existe sur le Plateau / Mont-Valérien, que les habitants sont attachés à leur quartier et à son identité.

Nous remercions nos lecteurs fidèles et tous ceux qui nous soutiennent, nous vous souhaitons une bonne année 2013 !

Akim KOCEIR, président ADIHQ-PMV

Contact Téléphone : 0603872765

@ mail: adihq.pmv@laposte.net.

Site: adihq.unblog.fr

Facebook : Nanterre-Le Plateau Mont Valérien

 

 


Santé pour tous GHANA |
associationlescoccinelles |
Les interventions musicales... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AFG Association des Femmes ...
| palestine18
| Le Moulin des Savoirs