Plateau Mont Valerien


Nouveau blog pour notre association

https://sites.google.com/site/adihqpmv

Mise en ligne du nouveau blog de notre association de quartier. L’ancien blog adihq.unblog.fr restera opérationnel jusqu’à fusion complète avec le nouveau Bonne lecture.

Assemblée Générale

L’Association de défense des intérêts des habitants du quartier Plateau/ Mont-Valérien va organiser prochainement sa première assemblée générale. En tant qu’adhérents vous recevrez une convocation. Afin de permettre au plus grand nombre d’adhérents d’être présents merci de me préciser par retour de mail d’ici à vendredi si vous préférez que l’assemblée ait lieu un soir de semaine (lequel) ou le samedi après-midi.

Je vous transmets la lettre d’info n°3 qui a été distribuée récemment en boite aux lettres.

Je vous informe également en avant première des très bons résultats de la consultation citoyenne à propos du réaménagement de la rue des alouettes. Le dépouillement a eu lieu le samedi 7 mai:
Nombre de bulletins: 154
Nombre de bulletins valables: 143
Nombre de votes pour le scénario 1 (rénover la rue sans toucher au stationnement): 89
Scénario 2: 29 votes
Scénario 3: 25 votes

La mobilisation des habitants a été donc très importante, et nos propositions ont été entendues. Il s’agit d’une première victoire pour notre association, mais la mobilisation doit continuer, tant que nous ne serons pas sûr de l’aménagement final validé par la mairie.

A noter également que notre association sera présente à la fête du mont Valérien. Cordialement,
Le président ADIHQ-PMV


Le logement social à Nanterre

Nanterre compte plus de 18 000 logements sociaux, soit 54% de son parc. C’est le troisième plus fort taux des Hauts-de-Seine, et le neuvième en Île-de-France.

Offrir à tous les conditions de se loger décemment, tel est l’objectif de la politique du logement social. Depuis 2000, la loi Solidarité et renouvellements urbain (SRU) impose aux communes de disposer d’au moins 20 % de logements sociaux. L’imparfaite application de la loi SRU n’a pas permis de résoudre les problèmes de mal logement et, malgré l’adoption du Plan de cohésion sociale en 2004 avec un programme d’urgence en matière de construction de logements locatifs sociaux, les élus et intervenants sociaux constatent que le nombre de personnes connaissant des difficultés de logement s’accroît. Pour y répondre, la loi du 5 mars 2007 institue le droit au logement opposable et désigne l’Etat comme le garant du droit au logement.

Notre ville répond largement à cette disposition légale et devrait par conséquent s’attacher à la mise en valeur de son parc immobilier (environnement, architecture, entretien).

Etre attentive a la qualité de son service aux locataires (information, écoute, réactivité, qualité des interventions)

Porter un soin particulier au développement durable, à la prévention des risques, à l’action sociale et surtout à la rénovation urbaine.

Lancer de nouveaux programmes de grande envergure ne fait que créer un appel d’air pour de nouveaux arrivants dans notre ville.


Santé pour tous GHANA |
associationlescoccinelles |
Les interventions musicales... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AFG Association des Femmes ...
| palestine18
| Le Moulin des Savoirs