Plateau Mont Valerien


  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

L’information et la liberté d’expression à Nanterre

Une production Nanterre Web Tv

Réalisation Gérard DUBOIS

Image de prévisualisation YouTube

 


Conseil de quartier-Mairie annexe PVC-18 Nov. 2010

La culture et l’offre culturelle sur le quartier

Morceaux choisis de l’intervention d’un membre de l’équipe culturelle de la municipalité.

Propos complètement en décalage et éloignés des préoccupations de la population du quartier qui s’est déplacée pour entendre et échanger sur d’autres sujets cruciaux  et urgents au regard des chamboulements dûs à la politique d’aménagement sans concertation de la municipalité.

Image de prévisualisation YouTube


Conseil de quartier-Mairie annexe PVC

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Le 18 novembre se tenait une réunion de quartier présidée par Mme Garel, conseillère municipal.

Le président de l’association de quartier du Plateau-Mont Valérien l’interpelle sur les travaux de la rue des Alouettes. L’échange fut vif !
une production Nanterre Web Tv, réalisation Gérard DUBOIS

Akim KOCEIR


La spéculation immobilière bat son plein à Nanterre

nouvelleimage3.bmp

Pour éviter la spéculation de certains investisseurs, ces logements déjà très couteux par ailleurs, auraient dû être proposés en priorité aux primo-accédants Nanterriens qui eux même ne pourraient les revendre avant 2 ans sans être fiscalement imposables sur les plus-values ! Quant au prix de l’immobilier, il est aberrant au regard des salaires moyens, combien d’années de salaires faut-il pour acheter un logement à 4000, voire 6000 euros le m2 et surtout à Nanterre? Et à qui profite cette spéculation effrénée ? Certainement pas au plus grand nombre de ceux qui vendent leur bien pour en racheter un autre plus adapté à leur famille ! Qu’attend la municipalité pour accélérer ses programmes de construction de logements sociaux et intermédiaires de qualité ? Qu’attend la municipalité pour mettre fin à ces programmes qui ne bénéficient nullement aux Nanterriens!

Cette opération est purement spéculative puisqu’un ami de Puteaux – intéressé par le projet – m’a téléphoné il y a deux semaines pour demander conseil et l’aider à la prise de décision et in fine, il a pris une option sur un F3 et un F2 pour les verser dans le parc locatif.

Eh bien! Je dis bravo à la municipalité de Nanterre qui offre aux bétonneurs une belle opportunité de s’engraisser au détriment des Nanterriens.Elles sont bien belles les paroles de la présidente de Office Municipal HLM qui vient nous faire une leçon de partage. Mme Garel veut bétonner le Plateau-Mont Valérien avec à la clé un quartier pavillonnaire défiguré.Des assiettes et des friches existent ailleurs pour mener une politique raisonnée dans le domaine de l’habitat.

Akim KOCEIR


Au croisement de l’avenue G.Clémenceau et la rue Ph. Triaire.

Ou comment créer le danger là où il y en avait pas.

Depuis le début du chantier de construction d’un ensemble immobilier au 64, avenue Georges Clemenceau, l’arrêt de bus 158 et 258 a été déplacé pour faciliter l’exécution  des travaux. Le nouveau bâtiment est maintenant habité et rien ne justifie le maintien de l’arrêt de bus à proximité des Pompes funèbres Roc Eclerc car il a généré une dangerosité pour les usagers, en effet, les véhicules venant de la Place de la Boule et tournant à droite vers la rue Philippe Triaire s’exposent à des accrochages avec les bus qui doivent continuer vers le rond point des bergères.

Le souhait des usagers de la rue Ph. Triaire est de voir l’abribus réintégrer son emplacement initial.

La municipalité de Nanterre verra sa responsabilité engagée en cas d’accident grave. La gestion de l’espace public sur la commune est de sa compétence.

Les photos qui suivent sont éloquentes et montrent à quel point ce croisement est devenu dangereux depuis l’installation de cet abribus.

La nature a horreur du vide, le trottoir qui accueillait  l’ancien emplacement de l’abribus est devenu un parking sauvage.

Akim KOCEIR
014.bmp0024.jpg0021.jpg0051.jpg0202.jpg0031.jpg0061.jpg0072.jpg015.bmp016.bmp022.bmp009.bmp0041.jpg021.bmp0102.bmp0172.bmp023.bmp0011.bmp013.bmp025.bmp


Lettre d’information N°1 -Octobre – Novembre 2010

Réaménagement de la rue des Alouettes / rue de Suresnes :

Histoire d’une mobilisation citoyenne.

Avril 2010 Le 15 avril 2010, lors de la réunion de concertation sur le projet de réaménagement de la rue des Alouettes, la Mairie nous précisait : « rien n’est acté concernant la suppression du stationnement rue des alouettes, la réflexion se fera avec les usagers. Les hypothèses seront étudiées lors de la prochaine réunion en octobre ». Juin 2010 Plus de 80 foyers de la rue des Alouettes et des rues adjacentes signent la pétition contre le projet de suppression des places de stationnement. L’association de défense des intérêts des habitants du Plateau/ Mont-Valérien transmet la pétition au maire de Nanterre. Suite à cette pétition, le journal Nanterre Info relaie les inquiétudes des habitants dans un article consacré au projet. Eté 2010 La Mairie a profité de l’absence des riverains partis en vacances pour supprimer quatre places de stationnement à l’angle de la rue des Alouettes et rue de Suresnes. Ces nouveaux aménagements sont frappés d’illégalité car aucun arrêté municipal n’a été signé à cet effet. Septembre 2011 Le samedi 11 septembre des habitants de la rue des Alouettes se sont retrouvés pour un sit-in à l’angle de la rue de Suresnes et de la rue des Alouettes, pour marquer leur désaccord vis-à-vis du projet et préparer la réunion avec le maire adjoint chargé de l’espace public. Le vendredi 17 septembre, le président de l’association et le trésorier sont reçus en audience à leur demande par M. Didier Debord, Adjoint au Maire en charge de la gestion de l’espace public, pour faire part des inquiétudes des habitants de la rue des Alouettes et des rues adjacentes. M Debord précise que le projet correspond aux orientations inscrites dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui prévoit une réduction du nombre de voitures au profit des modes de déplacement écologiques. Il informe clairement que le projet ne sera pas remis en cause, et que la mairie essaiera de maintenir quelques places de stationnement, tout en restant très évasif sur le nombre de places préservées. Pour conclure, M. Debord réaffirme que des propositions seront faites à la réunion de concertation prévue au mois d’octobre.

Octobre 2011 -Depuis les récents aménagements rue des Alouettes (suppression du parking de La Poste et des places situées en début de rue) et rue de Suresnes (rénovation et élargissement des trottoirs) le stationnement est de plus en plus chaotique. On est passé d’une auto-régulation harmonieuse entre voisins à une pénurie de places et à la généralisation du stationnement sauvage (stationnement sur les trottoirs, arrachage des plots rue Yves Saudmont, incivilités,…).

Sans solutions alternatives, la suppression du stationnement loin d’amener la révolution écologique espérée par la Mairie, n’amène que le désordre sur la voirie. Les habitants des rues adjacentes (rue Philippe Triaire, rue de Belfort, rue des Luaps Prolongée,…) constatent avec mécontentement que le problème s’est également déporté dans leur rue. A ce stade, le stationnement n’est plus le problème de la rue des alouettes, mais le problème d’un quartier !

-Fin octobre: la Mairie n’a pas programmé de réunion de concertation promise en octobre. L’association appelle la mairie pour s’informer, il lui est confirmé que des élus se sont réunis (entre eux) à la mi-octobre pour étudier le projet d’aménagement. Les services de la mairie précisent que la réunion spécifique avec les résidents de la rue des alouettes n’est plus prévue, le sujet sera évoqué au conseil de quartier de novembre….

-vendredi 22 octobre. Alerté par la mobilisation de la population, M. le Maire décide de se déplacer pour rencontrer les habitants du quartier et évoquer avec eux les problèmes de stationnement. Sa visite débute par la rue des alouettes côté rue Philippe Triaire. Dès le début de la visite il précise qu’il est au courant des problèmes de stationnement et de l’engagement de notre association dans une campagne de communication sur ce projet.
Sur l’insistance des représentants de l’association il accepte le principe d’une réunion spécifique sur la rue des alouettes, qui sera programmée fin novembre et sera dissociée du prochain conseil de quartier du 18 novembre. Il réaffirme que la loi concernant le stationnement sera expliquée et appliquée, mais que la Mairie essaiera de préserver le plus de places possibles. M le maire a écouté et pris notes des doléances, son discours était à l’opposé de ce que l’on avait pu entendre auparavant. Est-ce qu’il a convaincu ? Est-ce qu’il a apaisé les craintes des habitants ? Est-ce que les engagements seront à la hauteur des attentes ? Nous le saurons à la prochaine réunion…à suivre.

Que dit le PLU ?
Le Plan Local d’Urbanisme (que vous pouvez consulter sur le site de la Mairie) précise dans l’orientation 11 : « la ville de Nanterre souhaite mettre en place une politique de stationnement qui régule la mobilité urbaine afin de limiter la part de la voiture, notamment dans les déplacements domicile travail ».

Notre association pense qu’il s’agit d’une aberration concernant le Plateau Mont-Valérien. Notre quartier qui intéresse les promoteurs de toute sorte, voit régulièrement de nouveaux projets de construction apparaître (voir à ce propos notre article sur le blog concernant le bétonnage du quartier) et la population se densifier. Le réseau de transports en commun est complètement saturé (l’exemple du bus 258 est édifiant) et les nouveaux projets (tramway, bus …) ne verront le jour que dans quelques années. En attendant les habitants ont besoin de leur voiture pour aller travailler et leur place de stationnement pour se garer en revenant. D’autant plus que le quartier resterelativement peu accessible aux grands réseaux de transports.

L’Association de Défense des Intérêts des Habitant du Plateau Mont Valérien ne baissera pas les bras, tout projet de travaux sera rejeté si les habitants ne sont pas partie prenante des décisions! NOUS RESTONS ATTENTIFS ET MOBILISES.

Pistes cyclables :
Dans l’orientation 8 du PLU il est rappelé que Nanterre possède déjà 13km de pistes cyclables et que ce réseau de « circulation douce » est amené à se développer.

Les pistes cyclables peuvent être une option intéressante si elles ne sont pas installées n’importe où et n’importe comment ! Sur notre blog nous avions déjà réagi sur l’exemple de la piste cyclable de la rue Sadi-Carnot.

Les automobilistes n’ayant plus de places de parking et la rue n’étant pas surveillée, cette piste cyclable sert désormais de parking. Les cyclistes sont priés d’aller circuler ailleurs. Boulevard Lénine, une cabine téléphonique installée au milieu de la piste cyclable, démontre qu’installer des pistes cyclables cela ne s’improvise pas ! Autre exemple, la rue des alouettes devait également être dotée d’une piste cyclable. Le problème est qu’il n’y a non
seulement pas la place pour un tel projet mais que cette piste cyclable déboucherait sur nulle part : n’y a pas de continuité.

nouvelleimage12.bmpnouvelleimage19.bmp89avffaure.bmp

Projet de construction rue Félix Faure : Les habitants de la résidence du n°75 de la rue Félix Faure sont très gênés par le projet de construction du bâtiment en cours de finalisation au n°89 de la même rue. Ils se sont mobilisés pour faire part de leur mécontentement au premier magistrat de la ville. Ils se plaignent de la sur-densification du lieu et de l’aménagement de terrasses qui ont vue sur leur résidence. Cet ensemble immobilier leur semble disgracieux et ne laisse aucune place à la verdure.

Actualités de l’association :
-L’association a tenu un stand d’information de rencontre à la brocante de la rue Baixas le 18 septembre. Une manière de rencontrer les habitants et échanger sur les problèmes du quartier.

-L’association était également présente à la fête des associations le 25 septembre où nous avons suscités beaucoup de curiosité et d’intérêt. Les Nanterriens ont pu constater que le Plateau Mont-Valérien était enfin représenté par une association de défense des intérêts des habitants du quartier.

L’association sur Internet :

Retrouvez l’association et les dernières nouvelles, réagissez à l’actualité, faites nous part de vos commentaires, remontez les informations ou les problèmes du quartier Plateau / Mont-Valérien, faites vivre votre association.

Akim KOCEIR
@ mail: adihq.pmv@laposte.net.

Site internet: adihq.unblog.fr.

Facebook : Nanterre-Le Plateau Mont Valérien

 

 

 

 

 

 

 

 


L’élue, le vélo, la voiture et le bouc émissaire.

Par Akim KOCEIR

A  marche forcée, malgré les contraintes, les oppositions, le désaveu de la population ; la municipalité continue à dépenser l’argent du contribuable  dans des opérations vouées à l’échec. Je veux  citer  le cas emblématique des pistes cyclables qui surgissent dans nos quartiers et cela en dépit du bon sens, sans aucune logique et parfois aboutissent à des aberrations (voir illustrations). Parfois on se demande s’il faut en rire ou en pleurer.                                        kbdlninenanterre.jpglenine5.jpglenine.jpglenine2.jpglenine3.jpg

kbdlninenanterre.jpgkbdlninenanterre1.jpgkbdlninenanterre.jpgsadicarnot1.jpg

Un autre sujet brûlant secoue le microcosme politique local et surtout la population nanterrienne, la première concernée; je veux parler du stationnement sur la voie public et particulièrement le stationnement  résidentiel. La municipalité  continue à faire la sourde oreille, à mépriser les habitants, leur avis; en réunion publique ou lors de rencontres avec nos édiles, le discours est lissé, consensuel, mais les décisions qui entrent en vigueur sont à l’opposé de ce qui nous a été communiqué. Il est vrai que nos édiles n’ont  pas ces soucis de stationnement dans les DATCHAS de la rue de la source ou rue P.V Couturier ou si on veut aller plus loin dans la rue de la côte.

       kcimg20391.jpgkcimg20371.jpgkcimg2038.jpg     


Santé pour tous GHANA |
associationlescoccinelles |
Les interventions musicales... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AFG Association des Femmes ...
| palestine18
| Le Moulin des Savoirs